Retraite des cultes

La retraite des cultes, ce qu’il faut savoir

Il existe des professions qui ne sont pas affiliées obligatoirement à la Sécurité sociale. Les personnes travaillant au sein des associations religieuses et des cultes entrent dans cette catégorie. Ces individus relèvent d’une caisse qui leur est dédiée, la CAVIMAC (Caisse d’Assurance Vieillesse Invalidité et Maladies des Cultes).
Cette caisse se spécialisait dans les régimes de retraite base à ses débuts, mais depuis 2006, elle prend compte également des retraites complémentaires.

La retraite de base des cultes

A l’âge de départ à la retraite, le régime de base au sein de la CAVIMAC est similaire à celle de la CNAV. Ceci implique qu’il faut disposer d’un total défini de trimestres cotisés pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

Les périodes cotisées avant l’entrée dans la vie cultuelle sont considérées comme des périodes valides par la CAVIMAC. Les cotisations s’évaluent selon la date d’affiliation à la CAVIMAC de l’assuré (avant et après 1998). Le calcul tient compte du salaire moyen et du minimum contributif.

La retraite de base des cultes est, en outre, soumise aux contributions sociales sur la base des mêmes taux que ceux du Régime Général.

La retraite complémentaire des cultes

La CAVIMAC intègre depuis 2006 les retraites complémentaires. Toutefois, celle-ci est gérée par l’ARRCO (Association pour le Régime de Retraite Complémentaire). Cette retraite complémentaire inclut tous les ministres de cultes. L’évaluation du total des points de retraite, ainsi que le versement de la retraite complémentaire, est assurée par l’Institution de retraite du Nord, de l’Est et de l’Ouest ou de l’ARRCO (dans les départements outre-mer).

Préalables à l’obtention de la retraite

Pour bénéficier de la retraite de la CAVIMAC, il est conseillé à l’assuré de demander un relevé de carrière. Ce document résume le parcours professionnel de l’assuré et la totalité de ses cotisations. Puis, il suffit d’envoyer une demande de retraite à la CAVIMAC, par courriel ou à l’aide d’une lettre.

Laisser un commentaire

DEVENEZ RÉDACTEUR

C ma Retraite

La parole est donnée à nos lecteurs désirant partager une information originale. Pour devenir rédacteur Cmaretraite.com, il suffit simplement de vous inscrire en remplissant ce petit formulaire:

[ Cliquer ici ]