Retraite à l’étranger, ce qu’il faut faire

Retraite à l’étranger, ce qu’il faut faire

Retraite à l’étranger, ce qu’il faut faire

La retraite à l’étranger n’implique pas uniquement de changer de culture. Le cadre des prestations sociales diffère d’un pays à l’autre. La retraite, l’assistance sociale, ou l’assurance santé sont des domaines auxquels il faut penser avant de s’expatrier. La mise en place de la Caisse des Français de l’Etranger répond à toutes les interrogations sur les services sociaux à l’étranger.

Contexte

Dans la pratique, le départ à l’étranger d’un assuré signifie l’interruption de tous ses droits sociaux. Le travailleur devient bénéficiaire du système social du pays d’arrivée. Ces prestations ne suffisent pas dans la plupart des cas. La CFE propose ses services dans le but de compléter ces services. Comme dans tous les systèmes d’assurance, l’adhésion à la CFE se fait soit à l’initiative de l’employeur, soit à l’initiative du salarié.

La Caisse des Français de l’Etranger (CFE) en quelques mots

La CFE fait partie du système social français. La CFE fonctionne sur un principe de cotisations à l’initiative du travailleur. La CFE inclut les étudiants, les salariés, les retraités, les non-salariés. Cette caisse garantit la perception des droits des assurés durant son séjour à l’extérieur de la France.

Les couvertures de la CFE

Selon les cotisations de l’assuré, la CFE garantit la couverture de trois principaux domaines : l’assurance vieillesse dans le cadre de la retraite de base, les accidents de travail et les maladies professionnelles et l’assurance maladie, invalidité et maternité. Bien entendu, le salarié pourra cotiser simultanément à plusieurs régimes de pension, selon ses besoins.

Les avantages de l’affiliation à la CFE

Cotiser à la CFE donne d’autres avantages au salarié. Ce dernier bénéficie d’une couverture étendue sur tous les pays du monde, et d’une couverture pour les retours occasionnels en France. Il faut également souligner que les couvertures sont extensibles sur les enfants et le conjoint du salarié.

Vous aimerez surement aussi

DEVENEZ RÉDACTEUR

C ma Retraite

La parole est donnée à nos lecteurs désirant partager une information originale. Pour devenir rédacteur Cmaretraite.com, il suffit simplement de vous inscrire en remplissant ce petit formulaire:

[ Cliquer ici ]