Retraite à 60 ans

Retraite à 60 ans

Retraite à 60 ans : qui sont les personnes concernées ?

La retraite à 60 ans figure parmi les promesses du Président français François Hollande, pendant ses propagandes présidentielles. La promesse est tenue, car une nouvelle disposition dans ce sens a été publiée en 2012, facilitant le départ à la retraite à 60 ans. Dans la pratique, elle vise les personnes ayant commencé leur carrière avant 20 ans. Une délimitation s’impose donc aux personnes qui peuvent bénéficier de cette retraite à 60 ans.

La retraite à 60 ans : les bénéficiaires

Cette disposition s’applique sur pratiquement l’ensemble des régimes de retraite. Ainsi, le secteur public, les salariés du privé, les non-salariés de la fonction libérale, les commerçants et les indépendants, peuvent solliciter la retraite à 60 ans.

Pour ce faire, les assurés devront se rendre auprès de leur caisse de retraite. La retraite à 60 ans doit satisfaire toutefois, à des conditions spécifiques. Ces conditions se réfèrent à l’âge de l’assuré et au nombre de trimestres cotisés. Concrètement, est admis à la retraite à 60 ans, tout assuré justifiant du nombre de trimestres requis, selon son année de naissance, et pour chaque personne qui a débuté sa carrière à 18 ou 19 ans.

Si besoin est, un professionnel de la retraite reste disponible, afin d’assister les salariés devant les démarches relatives au départ à la retraite à 60 ans, à effectuer. De plus, il pourra conseiller sur le meilleur moment du départ à la retraite pour chaque personne, ou sur les possibilités de rachat de trimestres à titre d’exemple.

Évaluation du nombre de trimestres

Le nombre de trimestres cotisés figure parmi les conditions exigées pour un départ à la retraite à 60 ans. Ainsi, aux trimestres normalement cotisés s’ajoutent les trimestres assimilés du salarié.

Les trimestres assimilés comprennent : les trimestres de chômage indemnisé, de maternité, les périodes d’arrêt maladie et les trimestres sous le service national. Quelques différences existent entre le secteur public et le privé. Cependant, il revient au salarié de définir ses nombres de trimestres en fonction du domaine dans lequel il exerce.

Enfin, le départ en retraite à 60 ans est pensionné aussi bien par les caisses de retraite de base que les caisses complémentaires. En effet, l’AGIRC et l’ARRCO se sont mis au diapason de cette mesure.
Les assurés peuvent par ailleurs demander à valider certaines périodes, en tant que trimestres cotisés pour le départ à la retraite à 60 ans. Les périodes de stages obligatoires sont assimilées à des trimestres validés, 2 trimestres au maximum. Les périodes de travail pénible donnent lieu à des points de retraite.

Les salariés justifiant une carrière longue

Les mesures relatives à la carrière longue d’un assuré demeurent toujours valables avec cette disposition. Les assurés nés avant 1960 ont le choix de partir en retraite entre 56 et 60 ans, s’ils ont débuté leur carrière professionnelle à l’âge de 16 ou de 17 ans. Cela inclut également un nombre de trimestres cotisés plus important. Les personnes nées après 1960 et dont la carrière a commencé à 16 ans, peuvent partir à la retraite dès leur 58e anniversaire. La condition est qu’ils ont atteints le nombre de trimestres cotisés requis.

En tout cas, pour de plus amples informations, les assurés auront à se rendre auprès de leur caisse de retraite. De nombreuses informations sont à consulter pour bien connaître ses droits.

Vous aimerez surement aussi

DEVENEZ RÉDACTEUR

C ma Retraite

La parole est donnée à nos lecteurs désirant partager une information originale. Pour devenir rédacteur Cmaretraite.com, il suffit simplement de vous inscrire en remplissant ce petit formulaire:

[ Cliquer ici ]