Jobs d’été et la retraite

Les jobs d’été et la retraite

Toutes les occupations professionnelles peuvent être prises en compte lors du calcul de la retraite. En effet, il arrive souvent qu’un salarié ait eu, pendant un temps, recours à des petits travaux durant ses vacances ou sa jeunesse. Évidemment, la considération de ces occupations dans l’évaluation de la retraite obéit à des conditions précises.

1re condition : le niveau de rémunération

Bien qu’il s’agisse de travail à temps partiel, les rémunérations accordées peuvent donner lieu à des cotisations. Dans ce cas, la durée des prestations en soi, n’est pas un facteur important, car c’est l’importance du salaire qui est davantage considéré. Toutefois, chaque caisse de retraite définit le minimum des cotisations à verser. En gros, le retraité doit avoir cotisé convenablement pour jouir de trimestres validés.

Dans la pratique, un trimestre validé correspond à une cotisation basée sur un salaire égalant au moins 1886 euros. Cette cotisation ne tient pas compte du nombre de mois travaillé, ni de la continuité du job d’été.

2e condition : La régularité de l’employeur

Un employeur régulier déclarera légalement tous ses salariés. Ainsi, le salarié ayant effectué un job d’été déclaré devra justifier, au moment de sa retraite, cette activité. Pour ce faire, le retraité doit présenter les bulletins de paie relatifs au job d’été exercé. En effet, présenter uniquement un contrat de travail ne suffit pas pour prouver un emploi, les bulletins de paie sont exigés par les caisses de retraite.

Les jobs d’été et la retraite complémentaire

Un job d’été légalement déclaré peut également être pris en compte dans le calcul d’une retraite complémentaire. Dès qu’une activité est déclarée, elle peut donner lieu à des cotisations, qui seront transformées en points de retraite. Il importe de remarquer que seule l’Association pour le Régime de Retraite Complémentaire valide les jobs d’été dans le calcul de la pension de retraite.

Laisser un commentaire

DEVENEZ RÉDACTEUR

C ma Retraite

La parole est donnée à nos lecteurs désirant partager une information originale. Pour devenir rédacteur Cmaretraite.com, il suffit simplement de vous inscrire en remplissant ce petit formulaire:

[ Cliquer ici ]