Gymnastique intellectuelle en retraite

Gymnastique intellectuelle en retraite

La gymnastique intellectuelle en retraite implique une bonne santé physique et intellectuelle. Comme les exercices physiques aident à garder la tonicité de son corps, des exercices intellectuels aideront aussi à préserver les facultés cognitives.
De ce fait, la gymnastique intellectuelle est très bénéfique pour les séniors. D’ailleurs, des exercices qui leur sont dédiés existent en grand nombre actuellement.

Pourquoi se mettre à la gymnastique intellectuelle ?

La gymnastique intellectuelle favorise le maintien des facultés cérébrales, non seulement pour les jeunes mais également pour les personnes retraitées. Dans la pratique, néanmoins, elle n’a pas toujours la même place que la pratique d’un sport ou d’une activité physique.
Il faut savoir que les aptitudes telles que la mémoire ou l’intelligence demeurent les fondements de l’existence sociale d’une personne. Ainsi, la gymnastique intellectuelle reste incontournable pour favoriser le maintien de la santé mentale.
De plus, elle permet aux séniors de diminuer les risques de développer l’Alzheimer, à titre d’exemple.

Principes de la gymnastique intellectuelle

Pour les personnes en retraite, la gymnastique intellectuelle renforce leurs aptitudes de raisonnement, de mémorisation et d’apprentissage. Puisqu’il s’agit de gymnastique, les séniors auront à effectuer une série d’exercices visant à sauvegarder leur intellectuel. Des professionnels ont mis au point différents exercices se basant sur la perception, la mémorisation, et le raisonnement.

Il existe des centaines d’exercices, qui paradoxalement, se basent toujours sur les mêmes principes. Concrètement, ils sollicitent soit la mémoire immédiate, soit les facultés d’analyse et d’examen, ou sinon, les aptitudes d’organisations. Il arrive en outre qu’un exercice aide à améliorer le sens de la logique ou les capacités de déductions. En résumé, au même titre que la gymnastique du corps qui cible des muscles précis, la gymnastique intellectuelle peut cibler une capacité particulière du cerveau.

Évidemment, la pratique de la gymnastique intellectuelle en retraite se fera de manière régulière pour maximiser ses effets. Elle est de plus en plus préconisée auprès des séniors, afin de leur garantir davantage d’indépendance, et de garder actives leurs fonctions cérébrales.

La gymnastique intellectuelle des séniors de manière concrète

La gymnastique intellectuelle peut se faire de diverses manières. Qui plus est, elle reste une occasion de partage entre les séniors. Cela n’empêche évidemment pas le sénior de partager ces moments avec ses enfants ou ses amis. Le tout est de s’amuser, tout en stimulant son cerveau.

Dans le quotidien, plusieurs loisirs peuvent être apparentés à de la gymnastique intellectuelle. Les divertissements comme les mots croisés, les jeux de société, les jeux de cartes, les casse-têtes, les jeux télévisés en sont de parfaits exemples. Sinon, de nombreux passe-temps permettent de solliciter les facultés cérébrales : la lecture, le visionnage de films ou de documentaires, faire de la cuisine, bricoler, et beaucoup d’autres encore.

Enfin, de nombreux ouvrages et jeux interactifs sont commercialisés. Ils sont entièrement basés sur la gymnastique intellectuelle. Internet reste également un excellent moyen pour trouver des exercices cérébraux. En effet, des milliers de sites web proposent des espaces ludiques pour les personnes retraitées, désirant améliorer leurs aptitudes intellectuelles.

Ces sites intègrent plusieurs niveaux de difficulté, et catégorisent les exercices selon les facultés en jeu : jeu de réflexion, jeux de logiques, etc.

Laisser un commentaire

DEVENEZ RÉDACTEUR

C ma Retraite

La parole est donnée à nos lecteurs désirant partager une information originale. Pour devenir rédacteur Cmaretraite.com, il suffit simplement de vous inscrire en remplissant ce petit formulaire:

[ Cliquer ici ]